top of page

Tambour de la Musique de la Gendarmerie Mobile




Bonjour à tous, je suis Valentin, musicien et professeur au sein d'Orbatum. Mais aujourd'hui je vais vous parler de mon métier de tambour et percussionniste au sein de la gendarmerie mobile. La musique en quelques mots : Créée en 1934, l’orchestre de 70 musiciens de la gendarmerie mobile est en quelque sorte l’ambassadeur de la gendarmerie nationale.






La Musique a des missions diverses et variées :


- Des cérémonies militaires (Arc De Triomphe, Ministères, Hôtel des Invalides, casernes et écoles de gendarmerie etc.)

- Des concerts

- Des défilés, parades, tattoo en France et occasionnellement à l’étranger.

- Des enregistrements

- Des animations d’événements (match de football ou de rugby, foires internationales, journées du patrimoine, cocktails, etc.)

- Des interventions en milieu scolaire.




Le rôle particulier de tambour :


En plus de nos missions collectives nous effectuons au tambour des services dits "individuels", c'est à dire des cérémonies faites seulement à deux musiciens, un tambour et un clairon. Comme par exemple le ravivage de la flamme du soldat inconnu à l’Arc De Triomphe, l’accueil d’autorités, certaines commémorations ou tout simplement lors des couleurs. Ce sont les moments que j’apprécie le plus. J’ai ainsi l’occasion de jouer en comité restreint devant différents ministres, généraux ou autorités civiles et militaires. Petite anecdote, j’ai dû jouer à l’arc de Triomphe dans une foule compacte, avec 3 caméras de télévision braquées sur moi. C’est très impressionnant la première fois!

Le quotidien à la musique : Une journée type à la Musique se compose généralement de répétitions collectives le matin (harmonie, batterie-fanfare, pupitre) et de travail personnel de son instrument l’après-midi. Nous avons également la possibilité de nous rendre au conservatoire. Bien entendu, les différentes missions viennent très fréquemment bouleverser cet emploi du temps.





Audition, concours puis mutation à la musique :

Pour rentrer chez nous, il faut dans un premier temps passer l'audition du jeudi 24 mars prochain. Ensuite, une fois retenu, il y a deux concours possibles :

– celui de gendarme adjoint volontaire, suivi d’une petite formation gendarmerie de deux semaines avant d’intégrer la musique pour une durée maximale de six ans, avec un logement de fonction en colocation.

– celui de sous-officiers suivi lui d’une formation de huit mois en école gendarmerie avant d’être définitivement titularisé à la musique. L’avantage de ce statut est le fait de disposer d’un logement de fonction individuel, d’un salaire plus élevé et évolutif, ainsi que d’un statut assez protecteur et reconnu. Pourquoi j’ai intégré l’orchestre :

Ce métier était pour moi un rêve d’enfant, le fait de porter un uniforme, de vivre de ma passion et de me sentir utile. Alors si vous souhaitez nous rejoindre n’hésitez pas à venir me poser vos questions ou à contacter directement la musique.

On vous attend !

VALENTIN.



vidéo de promotion : https://fb.watch/bv6dhPeOwl/


Partitions =>












414 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page