top of page

Symposium de Portsmouth 2022

Le 16, 17 et 18 septembre 2022 se tenait le 3e Symposium international de tambour en Angleterre dans la ville de Portsmouth.

J'ai eu l'honneur d'y être invité par mes amis Russel Piner, responsable de l'école de musique des Royal Marines (UK) et organisateur de l'évènement, Mark Reilly, ancien leader des tambours de la Old Guard (USA) et Oliver Fischer, président du SIRD, afin d'y faire une présentation suivie d'une master class.

Malheureux hasard du calendrier je fus le seul membre d'Orbatum à pouvoir m'y rendre, les autres musiciens du groupe étant aussi musiciens militaires, ils étaient retenus en France pour les journées du patrimoine. Je fus tout de même étonné qu'aucun autre français n'ait fait le déplacement pour cet événement exceptionnel se déroulant aux portes de notre pays. La France est l'une des principales nations culturelles du tambour dans le monde et fût celle la moins représentée !



Qu'est ce que le SIRD ?

La Society of International Rudimental Drummers (SIRD) est une organisation dont le but est de regrouper les tambours du monde entier afin d'encourager la pratique de cet instrument.


Son action se divise en plusieurs axes :

- Tradition

- Education

- Innovation


Qu'est ce que le Symposium ?

Le symposium est un événement qui a pour but de rassembler les tambours du monde entier (ainsi que les fifres depuis cette édition), afin de se rencontrer, de partager leur savoir, leurs traditions, leur enseignement, leurs innovations...

Durant 3 jours se succèdent présentations, concerts, master classes et workshops de représentants de différents pays, mais aussi expositions d'instruments, de matériel, de littérature musicale.

Le symposium est aussi un moment de communion où tous les tambours, quelque soit leurs origines, jouent un répertoire commun composé des pièces les plus populaires et les plus représentatives de chaque style (suisse, français, anglais, américain...)


Quelques souvenirs de cette édition


Résumer ce week-end n'est pas chose aisée tant la quantité et la qualité des échanges et rencontres fut importante.

Le Symposium démarrait le vendredi 16 septembre à 14h mais nous fûmes nombreux à arriver à l'Hôtel Royal Maritime dès le jeudi soir. Cette première soirée improvisée fût l'occasion de retrouver des amis et de rencontrer des nouvelles personnes.

Le lendemain matin nous nous retrouvâmes tous pour visiter le vieux port de Portsmouth chargé d'histoire où se trouve notamment HMS Victory, navire de l'amiral Nelson héros de la bataille de Trafalgar.




Vendredi 16 : Lancement officiel du Symposium 2022

Après l'accueil des plus de 100 participants par Russel Piner et son équipe, ce fût le début des présentations des nouvelles nations intégrants le SIRD.

C'est mon ami Alexander Nedelkos qui ouvrit magnifiquement cet événement avec une présentation de la Greek Rudimental Drumming Community. Son travail d'adaptation des rudiments de tambours américains sur les danses traditionnelles grecques suscita l'intérêt du public.



Vint ensuite les présentations de l'armée Britannique, de l'Allemagne, du Japon, et de la Suisse avec Feldspiel mené par Oliver Fischer et Markus Estermann.

L'Amérique latine ne fût pas en reste avec une présentation de SER Rudimental, mené par l'argentin Damian Bonesi, qui réussi le pari fou de faire émerger la pratique du tambour "rudimentaire" dans des pays où il était absent culturellement. Avec un savant mélange de rythmes/instruments traditionnels et de tambour (style américain), SER Rudimental se décline aujourd'hui dans pas moins de 4 pays ! (Argentine, Chili, Mexique, Espagne...).

La soirée se transforma rapidement en "Jam session" où chacun pris ses baguettes, pad ou instrument pour jouer avec les autres.


Samedi 17 : Master class et présentations

Le samedi fût une journée dense de master classes et présentations.

Se sont succédés Tam Barnes (caisse écossaise), Glenn Millar (Royals Marines UK), Traditionnal collective (Pays-Bas), Philipp Rutsche (Instructeur tambour de l'armée suisse), Urs Gehrig (Suisse), John Wooton (USA) et moi même.


Ma présentation intitulé "Orbatum : Tradition et modernité" fut axée sur le travail et la vision du développement du tambour avec Orbatum et Orbatum Academy suivie d'une master classes où je fis découvrir quelques rudiments français spécifiques, et leurs utilisations dans le répertoire traditionnel.

Durant ma présentation je fît découvrir les clips que nous réalisons avec Orbatum. Ceux-ci furent particulièrement appréciés, et j'eu la surprise d'apprendre par Mark Reilly (Old Guard), Oliver Fischer (Président du SIRD) et d'autres que notre projet faisait partie des plus innovatifs du monde du tambour grâce à son mix réussi de tradition et modernité.


En fin d'après-midi se tint un petit concert des américains The Connecticut Patriots menés par Brendan Manson (depuis nommé président de United States Association of Rudimental Drummers) dans le cadre magnifique du port historique. Le style de jeu est très puissant, leurs tambours ayant une amplitude de nuances se situant dans la partie haute de l'échelle de nuances, leur style s'est développé à partir de cette contrainte. Je vous laisse apprécier l'homogénéité du jeu des tambours et grosses caisses.


Une soirée de gala termina cette longue journée où nous fit servit un repas traditionnel des Royal Marines.


Dimanche 18 : Une jam session de 90 tambours, rendez vous à Washington (USA) en 2024 !

Le dimanche matin se tint l'assemblée générale du SIRD avec une présentation des objectifs et des actions de la société pour les prochaines années.

Ce fût également l'occasion d'annoncer l'hôte de la prochaine édition du Symposium de tambour de 2024. Ce seront donc les américains qui accueilleront l'événement à Washington, l'édition suivante est attribuée au second candidat : Helsinki (Finlande) pour 2026.

Tout au long du week-end eu lieu également des expositions d'instruments , accessoires et partitions : Imperial Drums, Loyal Drums, Rudimental Drummers, Pulsa Musica, British Drum Company.

Il était initialement prévu un grand concert pour clôturer l'événement mais le récent décès de la reine Elisabeth II obligea les organisateur à revoir leurs plans pour plus de sobriété.

C'est donc une "jam session" privée de 90 tambours et fifres, durant laquelle nous avons joué ce qui devrait devenir un répertoire international commun, que se termina ce week-end.



C'est cela le SIRD : partager nos traditions et échanger nos cultures. À Portsmouth, les tambours et les fifres ont joué ensemble, dans un véritable esprit de fraternité et d'amitié dont la communauté de tambours en France devrait certainement s'inspirer.


Théo


148 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page